NOS ACTUALITÉS

Le collège Beau Soleil à Chelles (77)
nous a accueillis
lundi 14 et vendredi 18 octobre 2019

Dans le cadre de la Semaine Santé & Citoyenneté, le collège Beau Soleil a convié Rencontres Jeunes et Handicaps pour animer deux journées d’animation pédagogique auprès des 180 élèves de 5ème.
Les collégiens ont pu participer aux ateliers animés par les intervenants bénévoles de Rencontres Jeunes et Handicaps.
Les jeunes ont été mis dans la situation de l’animateur, et ont vécu des moments qui ont éveillé leur conscience et leur curiosité.

Un grand MERCI à Monsieur GRAGNIC, Proviseur et à son Adjointe ainsi qu’aux équipes pédagogiques et aux parents d’élèves du collège Beau Soleil pour leur accueil très chaleureux, leur implication, leur soutien tout au long de ces deux belles journées d’animation.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

—————————————————————————

Bravo à Rafik ARABAT pour sa médaille d’argent
aux championnats du monde Handisport

Nous sommes très heureux de compter Rafik parmi nos intervenants actifs de
Rencontres Jeunes et Handicaps.

Rafik ARABAT : objectif Tokyo 2020

Photo de RAFIK

Aux championnats du monde handisport, l’haltérophile de la Courneuve Rafik Arabat est passé… à 30 grammes de la médaille d’or. Mais le champion vise toujours la qualification pour les Jeux paralympiques de Tokyo en 2020.

J’ai fini deuxième aux championnats de Tokyo avec 190 kilos, dans la catégorie des moins de 88 kilos. Je me suis fait battre par un Japonais.» Les deux ont soulevé la même charge. Mais «j’étais plus lourd que lui de 30 grammes !» Moins que le poids de ses lunettes… «Donc c’est lui qui a décroché la médaille d’or.» N’empêche, elle est belle cette médaille d’argent. Et Rafik ne boude pas son plaisir. D’être allé à Tokyo d’abord, sur le site des Jeux paralymiques de 2020. «Pour voir si tout est vraiment accessible pour les personnes en situation de handicap.» Cette compétition entrait aussi dans la préparation de Rafik destinée à l’amener aux minimas mondiaux pour se qualifier aux JOP. «C’est la dernière année pour pouvoir le faire. Il y a le championnat en Hongrie très prochainement. On a jusqu’au mois d’avril à Dubaï : ce sera la dernière échéance.» Un challenge dont il s’amuse: «Pour pouvoir être sélectionnable et sélectionné, il faut que je soulève… 205 kilos !» Il est optimiste. « Je les ai dans les bras ! Mais techniquement pas encore tout à fait: à Tokyo, l’arbitrage ne m’a pas validé 198 kilos, parce que j’ai eu un petit décalage sur un bras… Il faut que j’améliore cette technique. Actuellement, je suis le meilleur Français dans ma catégorie.» Rafik ne compte que sur sa détermination: «J’ai commencé à 14 ans et j’en ai 28 : il y a derrière moi des années de travail, de rigueur et de discipline.» Après, reste ce que la vie vous réserve. Lorsqu’on discute avec Rafik autour d’un café, son humour et sa vitalité font vite oublier qu’il est un athlète en fauteuil. La réalité le rattrape parfois. «J’ai pas mal de soucis de santé et je dois souvent aller à l’hôpital. J’ai un spinabifida l3-l4. Je suis donc amené à faire beaucoup d’infections. Et le problème, c’est que dès que ça arrive, je subis quinze jours de grosse fatigue…» Mais Rafik n’est pas du genre à se lamenter. Même s’il estime qu’on n’est pas reconnus à notre juste valeur. Je ne veux pas dire que la fédération ne fait rien, mais elle donne simplement des pistes…» Ensuite les athlètes doivent se débrouiller. «Parfois, quand tu te sens délaissé, tu te dis : “mais il est où l’accompagnement qu’il a Teddy Riner ? Il est où l’accompagnement qu’il a eu Zidane ?”
Je sais bien que l’haltérophilie, ce n’est pas un sport que les gens regardent. Mais en tant qu’athlète de haut niveau, on aimerait avoir la même reconnaissance que tous ces athlètes  » Pour le meilleur Français de son sport dans sa catégorie, ce n’est pas facile non plus d’assumer sur le plan financier. «Aujourd’hui, je peux dire que je vis ma passion, avec en particulier la reconnaissance que j’ai dans ma ville. Mais je dois travailler à côté : je suis éducateur sportif à La Courneuve.» Il y a pourtant des frais liés à la pratique sportive: «Je suis suivi par un ostéopathe, un chiropracteur… Quand on doit faire une séance par semaine, ça représente un budget !» Alors il doit chercher des financements. «Parce que dans le handisport, il y a les sports “forts” (tennis, natation, athlétisme) et les autres, qui sont “en réserve”.» Chez cet optimiste forcené, le «coup de mou» ne dure jamais longtemps. Il a les yeux rivés sur les Jeux de 2020. Et sur ceux de 2024, en France : «Je commence à me faire vieux. Mais il n’y a pas de raison que je ne sois pas là en 2024 ! Maintenant, il faut se préserver.»
Philippe Caro – REGARDS DU JEUDI 17 AU MERCREDI 30 OCTOBRE 2019 | http://www.lacourneuve.fr

————————————————————————————————–

Le collège Jacques Offenbach à Saint-Mandé (94)
nous a accueillis le jeudi 6 juin 2019

Dans le cadre de la journée d’animation pédagogique organisée pour les classes de niveau 5ème. Les collégiens ont pu participer aux ateliers animés par les intervenants bénévoles de Rencontres Jeunes et Handicaps.
Les élèves ont été mis dans la situation de l’animateur, et ont vécu des moments qui ont éveillé leur conscience et leur curiosité.

Un grand merci au collège Jacques Offenbach qui a réservé un accueil très chaleureux à Rencontres Jeunes et Handicaps.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

——————————————————————————————————————————————
Grâce au « Super loto de la Pentecôte » organisé spontanément et bénévolement par 5 jeunes filles étudiantes en DUT Techniques de commercialisation à l’IUT de Créteil, nous avons pu récolter pour Rencontres Jeunes et Handicaps, la somme de 1 100 €.

Loto 09.06.2019 -1

—————————————————————————————————————————————–

L’école Paul Bert à Saint-Mandé (94)
nous a accueillis les mardi 21 et jeudi 23 mai 2019

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le cadre des 2 journées d’animation pédagogique organisées pour les classes de niveau CE2 et CM2. Les écoliers ont pu participer aux ateliers animés par les intervenants bénévoles de Rencontres Jeunes et Handicaps.
Les élèves ont été mis dans la situation de l’animateur, et ont vécu des moments qui ont éveillé leur conscience et leur curiosité :

  • L’atelier parcours à l’aveugle : animé par 2 personnes atteintes d’une cécité partielle ou complète, avec un chien-guide et avec la canne blanche : la technique de guidage, les bons réflexes face aux personnes à déficience visuelle, le comportement du chien-guide… Cet atelier reste toujours attractif pour les écoliers.
  • L’atelier tennis de table en fauteuil roulant : animé par une personne paraplégique, champion handicapé de tennis de table : échanges de balles en fauteuil roulant entre le champion et les élèves.
  • L’atelier de sensibilisation : dialogue entre les élèves et des personnes atteintes de handicaps différents (handicap psychique, handicap moteur, déficience visuelle partielle ou totale,  handicap non visible…).
    Les témoignages des intervenants ont touché les jeunes, la diversité des handicaps rend les échanges attractifs.
  • L’atelier langue des signes : animé par une personne valide, professionnelle de la Langue des Signes Française qui enseigne aux écoliers les fondamentaux de ce langage. Le format de cet atelier suscite l’intérêt des élèves.
  • L’atelier Braille : animé par 2 personnes atteintes de cécité complète : explication et démonstration de la méthode braille avec une mise en pratique sur le matériel spécifique : tablette et poinçon. Atelier particulièrement didacticiel et interactif.
  • L’atelier peinture interactive : animé par un professionnel, animateur d’art plastique auprès de personnes atteintes de troubles mentaux, découverte des œuvres réalisées par ces personnes et aperçu de la méthode de travail.
  • L’atelier Boccia  : animé par le Comité Départemental du 94 – Fédération Française Handisport. La Boccia est un sport paralympique de boule apparenté à la pétanque, d’origine gréco-romaine.
  • L’atelier Torball : animé par une personne aveugle, champion de torball : sport se jouant avec un ballon sonore, adapté pour personnes aveugles ou malvoyantes.
    Des mini-matchs sont organisés et réclament la participation des jeunes. Belle réactivité des écoliers.

Ce furent 2 belles et longues journées pour les animateurs, pour les écoliers et pour les équipes pédagogiques de l’école Paul Bert qui a fait un accueil très chaleureux à Rencontres Jeunes et Handicaps.

—————————————————————————————————————————————–

Le collège Guillaume Apollinaire à Paris 15ème
nous a accueillis le mardi 16 avril 2019

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le cadre de la journée d’animation pédagogique organisée pour les classes de niveau 5ème, soit 150 élèves.
Entre 10h et 16h30, les collégiens ont pu participer aux ateliers animés par les intervenants bénévoles de Rencontres Jeunes et Handicaps.
Les adolescents ont été mis dans la situation de l’animateur et ont vécu des moments qui ont éveillé leur conscience et leur curiosité :

  • L’atelier de sensibilisation : dialogue entre les jeunes et des personnes atteintes de traumatismes psychique ou mental, présentation d’un sketch élaboré par une personne en situation de maladie mentale grave, les élèves sont ressortis « bluffés », dialogue avec deux animatrices en situation de handicap moteur et un handicap non visible.
    Les témoignages des intervenants ont touché les adolescents, la diversité des handicaps rend les échanges attractifs.
  • L’atelier langue des signes : animé par une personne valide, professionnelle de la Langue des Signes Française qui s’exprime face aux collégiens par la langue des signes. le format de cet atelier suscite l’intérêt des élèves.
  • L’atelier Braille : animé par 2 personnes atteintes de cécité complète : explication et démonstration de la méthode braille avec une mise en pratique sur le matériel spécifique : tablette et poinçon. Atelier particulièrement didacticiel et interactif.
  • L’atelier déficience visuelle : animé par 2 personnes atteintes d’une cécité partielle ou complète, avec un chien-guide ou avec une canne blanche : la technique de guidage, les bons réflexes face aux personnes à déficience visuelle…
  • L’atelier peinture interactive : animé par un professionnel, animateur d’art plastique auprès de personnes atteintes de troubles mentaux, découverte des œuvres réalisées par ces personnes et aperçu de la méthode de travail.
  • L’atelier Torball : animé par une personne aveugle, champion de torball : sport adapté pour personnes aveugles ou malvoyantes. Des mini-matchs sont organisés et réclament la participation des adolescents. Belle réactivité des collégiens.

Ce fut une belle journée pour les animateurs, pour les collégiens et pour les équipes pédagogiques du collège Guillaume Apollinaire qui a fait un accueil très chaleureux à Rencontres Jeunes et Handicaps.

———————————————————————————————————————

Le collège Cécile Sorel à Mériel (95) nous a accueillis
les jeudi 4 et vendredi 5 avril 2019

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le cadre des 2 journées d’animation pédagogique organisées pour les classes de niveau 3ème, soit 150 élèves.
Entre 9h30 et 16h, les collégiens ont pu participer aux ateliers animés par les intervenants bénévoles de Rencontres Jeunes et Handicaps.
Les adolescents ont été mis dans la situation de l’animateur et ont vécu des moments qui ont éveillé leur conscience et leur curiosité :

  • L’atelier de sensibilisation: dialogue entre les jeunes et des personnes atteintes de handicaps différents : dialogue avec trois animateurs en situation de handicap psychique, de déficience visuelle partielle ou totale, de handicap non visible.
    Les témoignages des intervenants ont touché les adolescents, la diversité des handicaps rend les échanges attractifs.
  • L’atelier langue des signes: animé par une personne valide, professionnelle de la Langue des Signes Française qui s’exprime face aux collégiens par la langue des signes. Le format de cet atelier suscite l’intérêt des élèves.
  • L’atelier Braille: animé par 3 personnes atteintes de cécité partielle  ou complète : explication et démonstration de la méthode braille avec une mise en pratique sur le matériel spécifique : tablette et poinçon. Atelier particulièrement didacticiel et interactif.
  • L’atelier parcours à l’aveugle : animé par 2 personnes atteintes d’une cécité partielle ou complète, avec un chien-guide et avec la canne blanche : la technique de guidage, les bons réflexes face aux personnes à déficience visuelle, le comportement du chien-guide… Cet atelier reste toujours attractif pour les collégiens.

Ce furent 2 belles et longues journées pour les animateurs, pour les collégiens et pour les équipes pédagogiques du collège Cécile Sorel qui a fait un accueil très chaleureux à Rencontres Jeunes et Handicaps.
———————————————————————————————————————

Un grand merci aux choristes de MOZAÏK GOSPEL
et plus particulièrement à son président Jean-Claude CALIF et à son chef de chœur Jean-Paul TEXEREAU, pour avoir donné gratuitement ce concert dimanche 24 mars, au profit de Rencontres Jeunes et Handicaps.
Grâce à ce concert de gospel, nous avons pu récolter pour
Rencontres Jeunes et Handicaps, la somme de 930 €.
Nous tenions également à remercier chaleureusement tous les intervenants bénévoles de notre association qui ont répondu présent pour assister à ce grand moment de convivialité, de joie et de partage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 ———————————————————————————————————————

CONCERT EXCEPTIONNEL
PAR MOZAÏK GOSPEL

Dimanche 24 mars 2019 à 16h,
Église Notre-Dame de Saint-Mandé

Chef de chœur Jean-Paul TEXEREAU
Programme : répertoire de grands classiques

Concert gratuit – Entrée libre – Participation à la corbeilleAFFICHE GOSPEL OFFICIEL

———————————————————————————————————————–

Toute l’équipe de
Rencontres Jeunes et Handicaps
vous présente ses meilleurs vœux
pour l’année 2019 !

Image 5Image-6.jpg    —————————————————————————————————————————

Capture logo

Un grand merci à tous nos intervenants bénévoles qui nous ont rejoint
samedi 17 novembre 2018, pour nous aider à animer notre stand, dans le cadre de le journée du handicap organisée par la Mairie de Vincennes.

journc3a9e-du-handicap0001.jpg


Capture logo

Un grand MERCI à l’école des Chiens guides de Paris
pour nous avoir offert
une vingtaine de bandeaux logo-typés CHIENS GUIDES DE PARIS,
qui serviront à équiper les élèves lors de nos ateliers
« parcours avec un chien-guide » ou « technique de guidage ».

Site Internet de l’école des Chiens guides de Paris : https://www.chiensguidesparis.fr

IMG_0612img_0064.jpg